Témoignage de Sinda Rihani

Témoignage de Guy MAMOU-MANI 

Témoignage de Habib Chabchoub

Témoignage de Rimen Ayoub

Témoignage de Oussama Denguir

Nos enseignants témoignent

Nos enseignants témoignent

Témoignage de Meriem Kamoun

Meriem Kamoun, diplômée en Actuariat, actuellement en stage à Paris.

Témoignage de Yacine Achour, Master Maths MDA

Témoignage de James Kouli:

James Kouli est togolais, étudiant à l'Université Paris-Dauphine | Tunis grâce à une bourse de la Fondation Dauphine.

Témoignage de Fares Nadjar:

 

Il n'y a pas que nos étudiants qui témoignent de l'excellence de nos formations. Les entreprises aussi apprécient la qualité de nos diplômés et les recrutent.

 

 

Témoignage de Farah Basly:

 

Témoignage de Firas Abdellaoui:

 

Témoignage de Mariem Lajnef:

 

Témoignage de Nour Jlassi:

[LES ANCIENS DE DAUPHINE | TUNIS : QUE SONT-ILS DEVENUS ?]

 

Témoignage de Tlili Omar:

Témoignage de Ghalia Awab :

Témoignage d'Abdelmonam Jebali diplômé du MBA IP :

Toutes nos félicitations à Abdelmonam Jebali, meilleur projet professionnel de la promotion 10 du MBA IP, formation proposée à Tunis par Université Paris-Dauphine et IAE de Paris.

 

Témoignage de Marc Steve Wamba :

 

Marc Steve Wamba, camerounais, j’ai obtenu mon Bac L au Cameroun.

Avant le bac je comptais faire de la politique, j’ai d'ailleurs fait 2 ans en faculté de droit et de science politique au Cameroun juste après mon Bac.

Après ma licence, je n’ai pas eu de réponses favorables de la part des universités françaises. Et dans le cadre de mes recherches, j’ai découvert sur le site de Paris Dauphine qu'il y avait un campus à Tunis.

"Pourquoi la Tunisie et pas l’Europe ?"

 Pour moi le choix a été simple, j’ai obtenu une licence de droit et j’ai réalisé que cela ne correspondait plus à mes attentes.  Les écoles supérieures qui acceptent des étudiants qui souhaitent se réorienter ne sont pas légion, et mon frère s’était installé à Tunis.

 La solution de facilité aurait été de continuer dans ma fac d'origine parce que mes amis y sont, tout remettre en question serait s’exposer à un nouveau processus d'intégration. Ma motivation était tout autre. J'ai plutôt essayé d'avoir un jugement académique et j'ai fait la comparaison de tous les Masters des Universités privées ayant une bonne réputation et celui de DAUPHINE | TUNIS a retenu toute mon attention. La liste des enseignants étant disponible, j'ai fait des recherches plutôt approfondies sur chacun d'eux et j'ai été séduit au point de me poser la question : pourquoi aller en France si la France peut venir à moi ?

Le Master Finance de DAUPHINE| TUNIS étant très sélectif, mon dossier a été retenu, d'une part parce que j'ai eu ma Licence avec mention BIEN, et d’autre part car ma motivation a séduit le jury d’entretien à savoir Rim Tlili la responsable des admissions, Hervé Hamon le coordinateur de Paris Dauphine et Yves Simon, le responsable du Master à Paris et Tunis. Cet entretien était orienté sur mon cursus et sur mes connaissances en économie et en finance.

 La vie à Tunis est plutôt cool, j'ai tout ce dont j'ai besoin pour me divertir. Je me suis fait pas mal d'amis, même si la culture est différente. C'est un plus d'apprendre de nouvelles cultures.

Financièrement, le coût de la vie est plutôt abordable, il est relativement similaire au Cameroun. Tout dépend des besoins de tout un chacun.

Quel conseil pourriez-vous donner aux étudiants camerounais ?

Je dirai à mes frères Camerounais, si jamais ils n'ont pas pu se rendre en Europe, en Amérique, ou même en Chine, que la Tunisie reste un pays ouvert. Et il ne suffit pas de venir en Tunisie et choisir n'importe quelle école. Le choix doit être fait selon les objectifs personnels qu'on se fixe.